J

jabota (adj.)

rassasié, bourré de nourriture (volailles).

jâgna (se-) (v.)

se cacher dans un creux.

jâgne (n.f.)

creux sous la berge d’un cours d’eau; cachette.

jaïl (n.m.)

le geai.
[latin gaius]

jalon (n.m.)

cruche à tétine (biberon gallo-romain).

jaouina (v.)

aboyer plaintivement.

jâpisson (n.m.)

•1: bardane.
•2: gaillet gratteron.
(Point commun : les fruits s’accrochent aux vêtements.)

japperetta (v.)

•1: japper longuement.
•2: bavarder inutilement.

jardeau [-dio] (n.m.)

vesce ou gesse des blés. Voir aussi jardille.

jardille (n.f.)

vesce ou gesse des blés. Voir aussi jardeau.

jargeâil (n.m.)

gésier des volailles.

jau

voir geau.

jau(r)gne (n.f.)

journée.

jaula (v.)

hurler (chien).

j(e)ton (n.m.)

•1: germe des pommes de terre.
•2: essaim d’abeilles.

jeudi (n.m.)

gros criquet à ailes courtes (peut-être larve de la grande sauterelle verte).
[Le nom vient peut-être du crissement de l’insecte, qu’on peut traduire par : " jeudi, jeudi ".]

jiga (v.)

perdre (sens plaisant).

jiñga (v.)

ruer, regimber.

jitte  ou rejitte (n.f.)

jeune tige, rejet.

jotte (n.f.)

joue.

jouille (n.f.)

lanière de cuir du joug.

juc (n.m.)

poulailler.
[de "jucher"]

jugea (adj.)

stupéfait, interdit : Ou z’en é resta jugea. "   ("Il en est resté stupéfait.")

jura (v.) réprimander.