L

là-v-où   (adv. de lieu)

où.

lait (lièt) de lébre (n.f.)

euphorbe.

lait (lièt) de vache

lychnis dioïque blanc.

lasse-bœufs (n.f.)

ononis arrête-bœufs.

lébereau [-rouo] (n.m.)

levraut.

lébre (n.f.)

lièvre.

lechet (n.m.)

résidu de la fusion du beurre frais.
Additionné de lait et de farine, c’était un mets recherché.

lessif (n.m.)

lessif, eau de lessive avant le rinçage.

lèze (n.f.)

planche de labour.

ligére (n.f.)

la "bandoulière" de la hotte, généralement faite d’une branche souple de chêne, tordue appelée iorte.

lignau (n.m.)

ligneul; filet sous la langue qu’on coupait, parait-il, pour faire parler certains oiseaux. On dit d’un bavard : Tchiau que ta copa le lignau, ou s’a pas vola sos quat’(re) sous! ". ("Celui qui t’a coupé le ligneul, il n’a pas volé ses quatres sous!")

liñgue (n.f.)

langue.

lingue de peille (n.f.)

bavarde
[latin lingua]

lire (n.f.)

lierre.

liroux (adj.)

garni, revêtu de lierre (en parlant d’un arbre).

lizêt (n.m.)

lézard.

loubâche (n.f.)

tique.

louriou (n.m.)

loriot. (imitatif)

lu! délu!

= " pouce " dans les jeux d’enfants.
[viendrait de : ludere]

lugea (v.)

louer (en parlant des domestiques).

luma (n.m.)

limace.

lumelle (n.f.)

lame (de couteau, de haricot).

los pouès en lumelles

= les haricots verts.
[du vieux français allumelle = poignard, couteau]