R

râbâil (n.m.)

balai de branches épinuses servant à enlever les feuilles mortes dans les prés.

râbailla (v.)

•1: nettoyer.
•2: sens fig.: faire disparaître, tuer.
Ou z’a éta sitôt rabailla. "  ("Il a été sitôt disparu."
)

rabertau [-touo] (n.m.)

troglodyte.

racosson (n.m.)

fruit ou arbre rabougri, noueux.

ragailla (v.)

regorger d’eau.

ragassa (v.)

scier péniblement et maladroitement.

ragougnasse (n.f.)

mauvaise cuisine.

railla (v.)

briller (soleil, lune).

rapine (n.f.)

maladie des bovins, caractérisée par la maigreur, et la peau collée à la chair.

rassouilla (v.)

tremper d’eau.

raugea (v.)

ronger.

rebiqua (v.)

(se) redresser.

recossa (se -) (v.)

reprendre des forces, se revigorer (plantes ou humains).

rège (n.f.)

raie (de labour).

regea (v.)

rayer.

regeon (n.m.)

rayon de jardinage.

rejitte ou jitte (n.f.)

jeune tige, rejet.

retouble (n.m.)

éteule.

ricane (n.f.)

l’arc-en-ciel.
Ricane du matin, fait mouvoir le moulin [ou bien : l’eau à plein chemins]; Ricane du soir, fait mouvoir l’arrosoir [ou bien : de l’espoir] "
Mélange de patois et de français, ce qui donnait une allure plus savante à l’énoncé du proverbe.
L’arc-en-ciel du matin (soleil à l’est) indique qu’il pleut vers l’ouest. Comme les nuages viennent généralement de l’ouest, il va encore pleuvoir.
Au contraire, l’arc-en-ciel du soir (soleil à l’ouest) indique que le ciel va se dégager.

riot (n.m.)

ruisseau.

roinsla (v.)

grogner (le porc).

rolon (n.m.)

barreau d'échelle ou de chaise.

rosiñ (n.m.)

raisin

rossina (v.)

brûler légèrement (plats cuisinés).

rouachoux (adj.)

enroué.

rouffa (v.)

•1: ronfler, souffler bruyamment.
•2: (fig.) être en colère.

rouiche (n.f.)

•1: rouge-gorge.
•2: goutte au nez.

roye (n.m.)

rouable; outil servant à étaler les braises dans le four et à les retirer.

ruffe (adj.)

rugueux.

rugna (v.)

ruminer.